Le CHU-B a mis en place un modèle d’observation médicale pour les patients Covid-19

CHU-B INFOS : Monsieur le DGA, vous êtes le Président de la Cellule de crise Covid-l9 au CHU-B, quelles sont les principales missions de ladite Commission ?

►DGA : Nos principales missions sont entre autres : Réviser les algorithmes de prise en charge au besoin veiller à leur mise en application; Evaluer l’application des protocoles internes et nationaux; Etablir les priorités des commandes; Identifier et opérationnaliser la zone de pré-tri des patients suspects; Définir le circuit patient du site médico-chirurgical Covid-19; Définir les besoins en termes de travaux pour le site médico-chirurgical Covid-19 ; Assurer la formation du personnel médical et paramédical assurer la sensibilisation auprès des différents acteurs afin d’obtenir le changement de comportement;

Centraliser les besoins en intrants; Faire des commandes; Faire le suivi de ces commandes; Réceptionner, stocker et distribuer les intrants; faire les rapports d’utilisation; Donner des avis sur les protocoles internes et nationaux; Réaliser l’audit sur l’assurance qualité de l’ensemble des procédures Covid-19 et coordonner la recherche épidémiologique, clinique et thérapeutique.

CHU-B INFOS : Comment se présentent vos rapports avec la Commission nationale ?

DGA : Nous travaillons de concert avec les différentes commissions du Comité Technique National à titre d’exemple, certains des membres de notre cellule siègent aussi au niveau national, ce qui leur permet, à la fois d’être très au courant des directives nationales et, de pouvoir porter la vision stratégique du CHU-B à ce niveau.

CHU-B INFOS : Quel est le travail qui se fait sur le terrain par les membres de cette cellule ?

►DGA : Nous travaillons de concert avec les différentes commissions du Comité Technique National à titre d’exemple, certains des membres de notre cellule siègent aussi au niveau national, ce qui leur permet, à la fois d’être très au courant des directives nationales et, de pouvoir porter la vision stratégique du CHU-B à ce niveau.

CHU-B INFOS : Quel est le travail qui se fait sur le terrain par les membres de cette cellule ?

► DGA : A propos je dirai que le CHU-B a aménagé une unité de prise en charge au niveau du pavillon rhumato-dermatologie d’une capacité initialement de 9 lits et actuellement élevée à 20 lits. Un réseau de distribution d’oxygène y vient d’être installé permettant la mise en route d’une assistance respiratoire. Au total, six (6) patients graves peuvent y être branchés. Le bâtiment Mère-Enfant a été identifié comme site médico-chirurgical de prise en charge Covid-19. Il a une capacité litière de vingtcinq (25) lits et dix-sept (lits de réanimation. Doté d’une salle d’opération et d’une salle de surveillance post-interventionnelle, il permet de réaliser des interventions chirurgicales chez les patients Covid-19. La commission prise en charge a effectué des séances de formation du personnel sur la prévention et le contrôle des infections, les équipements de protection individuelle et la gestion des déchets biomédicaux. Aussi, les algorithmes de prise en charge des patients Covid-19 ont été élaborés et vulgarisés. Une zone de pré-tri est aménagée à l’entrée de l’établissement avec l’appui de l’UNlCEF afin de détecter les cas suspects qui prendront un circuit spécial. A cet effet, une fiche de définition de cas a été élaborée. Ensuite, dès l’annonce de l’épidémie le service de la communication et des relations publiques du CHU-B a, dans le cadre de son plan de communication urgent, diffusé et publié des affiches, notes, informations, et communiqués sur les mesures barrières contre le coronavirus en vue d‘amener le personnel et les usagers à adopter les meilleurs comportements. Aussi, des reportages et des communiqués ont été diffusés dans les médias pour sensibiliser le public sur les actions de riposte et activités menées au CHU-B dans le cadre de la lutte contre cette pandémie. En plus, Cinq (5) protocoles de recherche ont été élaborés, à savoir : Evaluation de l’efficacité des protocoles thérapeutiques utilisés en cas de la Covid-19 au CHU de Brazzaville; Densitomètre thoracique et Infection à SARS-Cov2 : Performance et fiabilité diagnostiques au CHU de Brazzaville; Evaluation de l’impact sanitaire de la Covid-19 au CHU de Brazzaville; Morbidité grave de la Covid-19 au CHU de Brazzaville; Aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et pronostics au CHU de Brazzaville. Un modèle d’observation médicale pour les patients Covid-19 a été mis en place. Enfin, le CHU-B n‘a cessé d’améliorer ses stocks en matière d’équipements de protection individuelle qui restent toujours en tension. A ce niveau, il faut signaler que nous avons bénéficié de l’appui de la centrale d’achat des médicament essentiels et des produits de santé (CAMEPS).

CHU-B INFOS : Peut-on se faire une idée de la prise en charge des cas Covid-l9 dans votre structure. ?

► DGA : En ce qui concerne le circuit patient, nous avons mis en place un triage à l’entrée du CHU-B par lequel tous les malades transitent. Sur la base d’un petit questionnaire recherchant le lien épidémiologique et les signes de la Covid-19, les patients sont classés en deux (02) catégories : – Patients non suspects: ils vont aux urgences médico-chirurgicales où ils bénéficieront d’un examen médical; – Patients suspects Covid-19 : ils vont en zone orange aménagée au niveau du bâtiment Mère enfant. A la différence de la zone de triage qui n’est pas une zone de soins, la zone orange dispose des équipements médicaux, de l’oxygène et du personnel soignant dynamique.

CHU-B INFOS : Depuis l’apparition de la Covid-I9 au Congo à ce jour combien des malades Covid-19 ont été enregistrés au CHU-B ?

► DGA : Au 27 mai 2020, le CHU-B a pris en charge vingt et un (21) cas modérés et sévères de Covid-19. Nous avons enregistré : Trois (O3) décès il s’agit des personnes de plus de 55 ans avec de grosses comorbidités (HTA, Diabète, Obésité et Cancer) ; Douze (12) cas guéris; Trois (03) patients fortement suspects et symptomatiques (contact étroit du cas index) autorisés à sortir après s’être testés négatifs. Trois (O3) patients en cours d’hospitalisation.

CHU-B INFOS : Quels protocoles thérapeutiques applique-t-on au Congo en général pour traiter les malades de covid-19 ? Est-ce que le COVO ORGANICS en fait-il partie étant donné que le Congo a reçu un don du Président malgache ?

► DGA : La prise en charge a plusieurs volets: 1. Préventif : on utilise des équipements de protection individuelle et on fait respecter les gestes barrières par les personnels soignants et les malades. 2. Curatif : le volet curatif comporte trois (03) sous volets à savoir: Traitement symptomatique par exemple: paracétamol pour la fièvre; oxygène pour la difficulté respiratoire ; Traitement des comorbidités (HTA, Diabète, Cancer) ; Traitement spécifique : nous avons souvent utilisé de la chloroquine, de l’azithromycine comme antibiotique et l’association de deux (02) antiretroviraux (polinavir + ritonavir). En ce qui concerne le Covo-organics malgache, nous espérons que nos malades seront parmi les premiers à en bénéficier dès que la Commission Scientifique Nationale en aura autorisé l’utilisation dans les centres de prise en charge. 

CHU-B INFOS : Quel est votre message à l’endroit du personnel du CHU-B ?

► DGA : Au nom de Monsieur le Directeur Général, j’aimerais remercier le personnel du CHU-B pour le travail déjà accompli et les vies humaines déjà sauvées. Aussi, je leur réitère le soutien de la Direction Générale qui ne ménagera aucun effort pour les doter des équipements de protection individuelle dont ils ont besoin pour aller au front en toute quiétude.