Image
C’est en 1910 que fut ouvert l’hôpital du Moyen Congo, dans la ville de Brazzaville capitale de l’Afrique Equatoriale Française (AEF); hôpital situé à cette époque à proximité de l'actuel Ministère de la Justice. Par arrêté du Gouverneur du territoire du Moyen Congo, en date du 30 décembre 1916, cet hôpital devient hôpital général de l’Afrique Equatoriale Française (AEF). De 1957 à 1958, l’hôpital général est transféré dans le site actuel du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville. Il a été dirigé à cette époque par le médecin-colonel HELFFT..
A l’indépendance du pays en 1960, cet hôpital devient hôpital général de Brazzaville, héritage pour la jeune République du Congo, et placé sous la tutelle du ministère en charge de la santé. Par la loi n°008-87 du 07 février 1987, l’hôpital général de Brazzaville devient le Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHU-B). Il s’agit d’un établissement public à caractère administratif et social, doté de la personnalité morale et ayant une autonomie financière. Le 17 juillet 1989, une convention de coopération entre l’Université Marien NGOUABI et le CHU-B est signée. Il devient un hôpital général et Universitaire avec un plateau technique et des capacités d’interventions plus variés ; d’où l’appellation du « Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville » . Le but et les domaines de cette coopération portent sur la formation et la recherche biomédicale.